Lutte contre l’Ambroisie

L’Ambroisie se développe rapidement dans de nombreux milieux (parcelles agricoles, bords de route, chantiers, friches, etc.).
Leur pollen, émis en fin d’été, provoque de fortes réactions allergiques (rhinites, etc.) chez les personnes sensibles. C’est également une menace pour l’agriculture (pertes de rendement dans certaines cultures) et pour la biodiversité (concurrence avec certains végétaux en bords de cours d’eau).
Une fois qu’un pied d’ambroisie est observé, il faut rapidement l’éliminer car il est difficile de l’éradiquer une fois qu’il est installé.


Le pollen d’ambroisie est émis de fin juillet à début octobre.
Auvergne Rhône Alpes est la région française la plus envahie par l’ambroisie.

Tout propriétaire, locataire, exploitant, gestionnaire, ayant droit ou occupant à quelque titre que ce soit d’un terrain bâti ou non bâti, doit entretenir ce terrain en y pratiquant un entretien à la fois régulier et adapté, de nature à empêcher la prolifération des pieds d’ambroisie.

Si des pieds d’ambroisie se trouvent sur votre terrain :
Vous êtes responsable : agissez vous-même immédiatement et éliminez-la avant la floraison (généralement entre début août et début octobre).

Si des pieds d’ambroisie se trouvent sur un terrain qui ne vous appartient pas :
Vous connaissez le propriétaire, l’exploitant, l’occupant ou le locataire :
• Informez-le sur ses responsabilités.
Vous ne connaissez pas le propriétaire, l’exploitant, l’occupant ou le locataire :
• Informez votre mairie.

Course pédestre 2018

Quelques images de la course de la Viarhôna du 1 mai.